Sito in italiano

Passa il mouse
Logo CIO V8
Association V2 copie
 
Cliquez sur les images pour accéder aux différents sites 
17 février - « Festa ! » 
Caffé Italia Off déposeses statuts en décembre 2011, de quoi fêter en février 2012, dansle foyer du Maillon Hautepierre, la naissance d’une nouvelleassociation strasbourgeoise. 
Nous avons partagé un buffet de plats régionaux, des airs d’opéra et des chansons populaires, un « Musichiere » et  de la musique pour danser jusqu’au bout de la nuit !
Jeudi 12 avril - « Libera terra : pour une fois le crime ne paie pas » 
mafia
Rencontre avec Fabrice Rizzoli, 
président de FLARE France 
(Freedom, Legality and Rights in Europe : réseau européen contre le crime organisé transnational) 
et auteur du « Petit dictionnaire énervé de la mafia » (L’Opportun 2012).


Au milieu des territoiresmafieux Libera, un réseau comprenant un milliers d’associationsanti-mafieuses, gère des coopératives sociales et agricoles àpartir des biens confisqués à la mafia. La rencontre est l’occasionpour faire le point sur la législation autour de la confiscation desbiens, sur la manière dont elle agit à niveau local, national etinternational et sur les formes de résistances à la criminalitéorganisée sur leur propre terrain : l’économie. Le débat aété accompagné d’un verre autour de quelques produits cultivéssur les terres confisquées aux boss mafieux, au goût de légalité,de rachat et de liberté. 
Lieu : GalerieNocturne
libera
logo_flare
ethicando
Jeudi 24 mai - « Letture tabucchiane. Lectures et parcours autour d’Antonio Tabucchi (1943-2012) », promenade et lectures précédée d’une intervention d’Enza Perdichizzi, ancienne collaboratrice de Tabucchi. 
tabucchi
Antonio Tabucchi répétaitsouvent que son œuvre littéraire était le résultat d’uneirrépressible tendance au mensonge, mais également de parcours quil’avaient conduit vers d’autres pays et d’autres villes :l’Inde, le Portugal, Lisbonne, Paris, les Azores…Des parcours etdes rêves au cours desquels il avait rencontré des personnes,découvert des goûts et des objets enchâssés, dans ses romans, sesnouvelles et ses réflexions sur la littérature et le monde. De sesvoyages, de sa parole et de son insomnie sont nés quelques-uns desplus beaux textes de la littérature italienne du XXe siècle :Nocturne indien, Pereira prétend, Requiem, La femme de Porto Pym,Rêves de rêves. Nous avons parcouru ensemble quelques textes de cet« Italien de Lisbonne » dans le parc du Kurgarten et,dans ce théâtre de verdure, nous avons essayé de retrouver un peude la magie et de la musique de ce faiseur de littérature du rêvepour rendre hommage à l’homme et à son engagement citoyen. 
Lieu : parc duKurgarten, Neudorf
Lundi 1er octobre - « L'Italie depuis la Lune – 150 degrés de Sardaigne » 
Lecture/Concert avec 
Giacomo Casti : voix récitante ; 
Dimitri Porcu : saxophone et clarinette ; Marc Porcu : traduction française 
En collaboration avec Marina Caffè Noir, Festival de littératures appliquées, Cagliari 
ItaliaVistaDallaLuna_963627370
mcn
L’Italie vue depuis laLune est un voyage qui dure 150 ans, constitué d’étapes et dedifférentes phases, de distance et de proximité, de points de vueet de points de fuite entre l’Italie et la Sardaigne. C’est unparcours en musique et un récit entre les lieux, le temps et sesdrames accompagnés par de grands penseurs et écrivains qui ont étéet qui sont Sardes e Italiens. Exactement comme nous. 
Lieu : Au Camionneur
Jeudi 18 octobre - « Îles d’écriture : Sergio Atzeni, Andrea Camilleri »
iles
Conversation autour de l'écriture de ces deux auteurs avec leurs traducteurs Marc Porcu et Serge Quadruppani.
Andrea Camilleri et SergeAtzeni, deux écrivains et deux îles : la Sicile pour l'un, laSardaigne pour l'autre. Deux écritures où les idiomes se mélangent.Deux façons de raconter l’histoire que l’histoire officiellen'est pas en mesure de raconter ; de narrer des vies d’hommeset de femmes ordinaires, d’événements et personnages destinés àl’oubli. Deux narrateurs, deux langues, deux terres, deuxmétaphores du monde, deux mémoires de la même mémoire. 
Lieu : Maison desSyndicats  
Vendredi 19 octobre - Rencontre avec Marc Porcu et Serge Quadruppani, autour de leurs traductions et de leurs romans

Lieu : LibrairieTotem, Schiltigheim
Des traductions de Marc Porcu:
Le fils de Bakounine (de Sergio Atzeni, La fosse aux ours et Libretto), Le cinquième pas est l'adieu (de Sergio Atzeni, La fosse aux ours), Nous passions sur la terre légers (de Sergio Atzeni, Actes Sud), Le chroniqueur sans cœur (de Francesco Abate, La fosse aux ours), Debra Libanos (de Luciano Marrocu, La fosse aux ours), L'amour à Londres et en d'autres lieux (de Flavio Soriga, Rouge inside)
Des romans de Serge Quadruppani:
Saturne(Gallimard et Le Masque), Madame Courage (Le Masque),Ladisparition soudaine des ouvrières (Le Masque), A la table deYasmina (Métailié), laNuit de la Dinde (Métailié), Colchiques dans les prés (Actes Sud)
Les contrées magnifiques
bak
quadr
Dimanche 25 novembre - Contre la violence faite aux femmes
En collaboration avec leMouvement Français pour le Planning Familial, débat surl’instrumentalisation du corps féminin et sur le projet de loiitalien contre le feminicide. Débat et projection du documentairede Lorella Zanardo, Il corpo delle donne. 
Lieu : MFPF
plan2
banner-video-scip
logo
Mercredi 19 décembre - « La cathédrale des rêves : d’après le journal intime d’Elsa Morante (1912-1985) »
Lecture en français parJeanne Barbieri d’extraits tirés du journal intime et de lacorrespondance d’Elsa Morante, pour commémorer le centenaire de lanaissance de l’écrivaine romaine. 
Lieu : Les savonsd’Hélène
Create a website